Page d'archive 5

Le tramway à la nouvelle gare Sud de France… C’est pas avant 2021 selon Philippe Saurel

« Aujourd’hui, nous avons deux problèmes avec cette gare : l’arrivée simultanée de deux trains Ouigo (filiale de la SNCF) qui créée beaucoup de trafic passagers sur un très court laps de temps et le parking dépose-minute créé par la SNCF qui pose des problèmes d’accessibilité. Pour permettre plus de fluidité, nous allons aménagé un nouveau parking d’ici Noël ainsi qu’une aire de retournement pour les navettes. », analyse Philippe Saurel. De son côté, Ouigo prévoit de décaler l’arrivée en gare Sud de France  de ses deux trains d’ici la fin d’année.

Reste l’épineuse question des transports en commun, et notamment celle du prolongement de la ligne 1 du tramway jusqu’à cette nouvelle gare. Le président de la métropole explique que ce projet est en cours et que le tram doit arriver en 2021 aux abords de la gare. Pas avant, car cette extension « ne serait pas rentable tant qu’il y a 4 trains par jour », estime Philippe Saurel. Mais, avec l’avancée de l’ouverture de la gare de Manduel (prévue fin 2019 au lieu de fin 2020), le trafic devrait considérablement augmenté avec 20 TGV début 2020.

Il faudra alors encore attendre au moins un an avant la desserte en tramway. (Metropolitain)

DSC_0026-e1510730627230

 

Pérols : Le maire fait installer la video-protection et change les véhicules de la police municipale

Après des mois de travail, le déploiement de la vidéo-protection sur la commune a commencé. Ce dispositif dissuasif et préventif va permettre de contribuer à renforcer le sentiment de sécurité sur le territoire pérolien. Après la modernisation du poste de police en cœur de ville, rue Gaston-Bazille, et le renouvellement des véhicules, remplacés par des 4×4 capables d’être utilisés lors d’épisodes cévenols, la vidéo-protection va faire évoluer, au quotidien, les pratiques de la police municipale.

Vincent Alazard, chef de poste de la police municipale, explique le fonctionnement : « Ces caméras sont faites pour voir, mais également pour être vues ! Dans ce cadre, nous espérons endiguer les incivilités du quotidien et les détériorations du mobilier urbain. Ensuite, pour les actes de délinquance, nous allons pouvoir agir a posteriori en identifiant les auteurs pour les interpeller et, surtout, être plus efficaces en cas de flagrant délit. C’est un outil devenu essentiel. » Jean-Pierre Rico, maire de Pérols, « L’objectif est de limiter le « pas vu, pas pris ». Cette liberté prise par certains met à mal notre travail sur la qualité de vie du cœur de ville et des quartiers. Le matériel installé que nous avons est évolutif, car la technologie dans ce domaine va vite et il fallait qu’il soit compatible avec les réseaux déjà installés par les communes limitrophes. Il nous sera possible de renforcer notre coopération avec la police nationale, car leurs investigations les mènent parfois à poursuivre des individus agissant ou vivant sur notre commune. »

Dans un second temps, il est programmé d’élargir le champ d’action de ce réseau à la verbalisation d’infractions routières, dont la liste a été modifiée en 2017. « Nous pourrons, par exemple, sanctionner à distance : le non-respect des stops et feux rouges, les excès de vitesse, le défaut de port de casque pour les deux-roues motorisés ou encore l’usage du téléphone tenu en main en conduisant. Tous les constats de délits seront validés par un agent assermenté pour ensuite être envoyé via le Centre national de traitement de Rennes », explique le chef de la police.(midi libre)

L’augmentation des impôts sur la commune de Pérols va certainement servir à payer la vidéo protection mais aussi les véhicules de la police municipale.

dusterlol

Pérols : Un motard grièvement blessé dans une collision avec une voiture

Un motard a été grièvement blessé dans la nuit de vendredi à ce samedi, lors d’une violente collision survenue avec une voiture, dans la rue Marcel Pagnol, à Pérols. L’accident s’est produit aux environs de minuit.

Le conducteur du deux-roues motorisés, un Pérolien âgé de 19 ans qui était inanimé à l’arrivée des sapeurs-pompiers et d’un médecin du Sdis 34 a été médicalisé sur les lieux, avant d’être transporté au département anesthésie réanimation -DAR A- au CHU de Montpellier.

Selon nos informations, son état de santé se serait aggravé dans la nuit. La conductrice du véhicule est entendue au commissariat central de Montpellier sous le régime de la garde à vue. L’enquête sur les circonstances de ce grave accident de la circulation, menée par les policiers de la brigade des accidents aurait établi qu’elle circulait à contresens sur cette artère et que le motard n’a pas pu l’éviter. (Metropolitain)

pompiers

Pérols : L’aire de grand passage des gens du voyage devrait se faire au niveau du domaine de la Pailletrice

Selon nos informations la nouvelle aire de passage des gens du voyage sur la commune de Pérols devrait se faire derrière le domaine de la Pailletrice, en face le Liner. Ces terrains appartiennent à la Métropole de Montpellier. L’aire de grand passage devrait être finie pour l’été prochain.

Maintenant reste à savoir si les gens du voyage vont vouloir y aller. Quelles sont les obligations pour les gens du voyage ? Quand on voit qu’ils s’installent n’importe où comme sur la commune de Lattes alors que la ville possède une aire de grand passage, on a  de quoi douter qu’ils s’installeront sur celle de Pérols. En attendant la nouvelle aire sera financée par les contribuables de la Métropole de Montpellier. La réalisation d’aires d’accueil de grand passage ne bénéficie d’aucune aide financière du ministère du logement et de l’habitat durable.

Plus d’information en cliquant sur le lien ci dessous

http://www.assemblee-nationale.fr/15/ta-pdf/0819-p.pdf

29496319_1605704396178465_9141372134692487168_o

 

 

 

 

Lattes : le cinéma continu avec les gens du voyage …Ils s’installent à la station service de Carrefour Grand Sud

Alors que les politiques se manifestent de plus en plus contre les gens du voyage sur les communes de Lattes et Pérols, ces derniers se sont installés cet après-midi sur les pelouses bien vertes qui se trouvent à côté de la station service de Carrefour Grand Sud sur la commune de Lattes. Ils n’ont que faire des interdictions. Ils font ce qu’ils veulent quand ils le veulent. Alors que le centre commercial Carrefour grand Sud s’est équipé de barrière anti caravanes, les gens du voyage ont contourné le problème.

42748890_565710933882978_2841588764336193536_n

Lattes/Pérols : Les deux maires n’en peuvent plus…Ce sont 5 familles qui vont regner leur loi

Les deux maires des communes de Lattes et Pérols pointent du doigt cinq familles, mais il n’y a pas qu’eux. Régulièrement les deux communes de Lattes et Pérols sont envahies par des gens du voyage. On ne peut pas se réfugier que derrière cinq familles.

A l’approche des élections municipales de 2020, ils réagissent.

« Depuis 2013, cinq familles se sont installées sur notre territoire, faisant des sauts de puce entre Montpellier, Pérols et Lattes », déplore le maire de cette dernière commune, Cyril Meunier, qui a lancé un SOS en conseil de Métropole, jeudi 20 septembre. « Ils sont sur notre territoire 365 jours par an et ne respectent pas les lois de notre République. À Lattes, ils s’installent dans les zones commerciales, ce qui se traduit par une baisse du chiffre d’affaires de 20 à 30 %. Ils génèrent des actes de racket, de vols et d’intimidation. » « Aujourd’hui, nous sommes totalement démunis. Nous avons atteint le point de rupture. Je crains que la situation ne dégénère un jour. Je suis même très étonné qu’il n’y ait pas eu de catastrophe jusqu’à présent. »

S’ils dressent le même constat, les maires de Lattes et Pérols sont aussi d’accord sur la façon de juguler le problème. « Ces exactions relèvent du procureur, explique Cyril Meunier. De nombreuses plaintes ont été déposées cet été par des commerçants, des personnels et des clients, mais aucune n’a été suivie d’effet. »

« Je souhaite que le procureur puisse se saisir de cette affaire, non pas au cas par cas, mais au sens large du terme, lance Jean-Pierre Rico la maire de Pérols. On a un gros problème de sécurité publique. La situation est intenable, et elle est inexplicable pour la population et les acteurs économiques. »

« Quand il y a des exactions, nous donnons suite aux plaintes que nous recevons », répond le procureur. Comme pour les expulsions, cela demande visiblement un peu de temps…

« L’expulsion de ces personnes est de la compétence de l’État », précise la vice-présidente de la Métropole, déléguée aux aires d’accueil des gens du voyage, Annie Yague.

« Nous gérons en effet les aires des gens du voyage (la Métropole a la compétence “gens du voyage” depuis le 1er janvier 2015) mais pas les populations. Et celles-ci (qui partagent leur temps entre Montpellier, Lattes et Pérols) ne souhaitent pas aller sur les aires à leur disposition. »

« La Métropole demande l’intervention de l’ordre public quand il y a installation sur des terrains lui appartenant. Sur des sites communaux, c’est aux maires de gérer cette question. »

https://www.midilibre.fr/2018/09/26/montpellier-ces-communes-demunies-face-aux-gens-du-voyage,4707573.php

40001172_1800164263399143_3126368443503214592_n

39454198_1790133591068877_1203164813719502848_n

35836915_10216858107428278_3657405870792245248_n

31898259_10215868468045275_6067069492364574720_n

 

 

Pérols : Jean Pierre Rico va créer une aire de grand passage pour les gens du voyage

Le maire de Pérols, Jean Pierre Rico a annoncé en conseil de Métropole du jeudi 20 septembre, qu’une aire de gens du voyage allait voir le jour sur sa commune. Avec l’aide de la Métropole de Montpellier et sur des terrains de la Métropole, d’ici l’été prochain, l’aire serait crée. Les financements sont là selon le maire de Pérols.

Après avoir fait cette annonce, le maire de Pérols a raconté l’enfer que vivent les administrés de la commune ainsi que les commerçants avec les gens du voyage qui s’installent n’importe où sur sa commune. « Ils ne voyagent pas, ils errent depuis des années sur les communes de Lattes, Montpellier et Pérols. »

Il a expliqué la même chose que le maire de Lattes, que les commerçants étaient menacés tous les jours par ces gens là et qu’une forme de racket se mettait en place. Il a même dit qu’il avait été obligé de faire intervenir sa police municipale pour protéger les commerçants à la fermeture des magasins, pour pas qu’ils ne se fassent piquer la caisse. Qu’il avait été obligé d’exfiltrer les gérants de certains magasins. Que certains maris voulaient venir chercher leurs femmes avec des armes. » « On est arrivé à un point de rupture le plus total, il va se passer des faits, aujourd’hui la situation est intenable, inexplicable à la population, inexplicable aux commerçants… »

« Il va arriver un grave problème avec cette population spécifique. »

sans-titre

 

Lattes : Controle Radar route de Palavas

Depuis ce matin 9h30 un contrôle radar est installé sur la route de Palavas, au lieu dit les Marestelles, sur la commune de Lattes, dans le sens Lattes Palavas. La vitesse est limitée sur la double voie à 90 Km/h. Beaucoup d’automobilistes ne respectent la limitation de vitesse. Ce n’est pas la première fois que nous voyons la police nationale s’installer sur cette route dans ce quartier de la commune

830x532_blagnac-le-11-juin-2013-les-voitures-avec-radar-embarque

Lattes : Jacky Chanton en colère après un courrier reçu du SYBLE …Son terrain serait en zone inondable

Jacky Chanton n’est pas content de la lettre qu’il a reçu dans sa boite aux lettres, concernant son terrain qui pourrait se trouver en zone inondable, et il l’a fait savoir au maire de Lattes lors du conseil municipal du mardi 18 septembre. Une discussion qui a tourné court, le maire expliquant à Jacky Chanton qu’il fallait prendre rendez vous avec lui, aussi ce dernier a souhaité réagir et nous a fait passer un communiqué

« C’est le grand mensonge de nos élus… Faire croire que!.. par L’Agglomération/Montpellier Métropole et du  Président du SYBLE/Maire de Lattes. Au dernier Conseil Municipal je suis intervenu afin de demander des explications au maire sur le document du SYBLE. J’ai insisté sur le fait que si mon terrain ou ma maison est en zone inondable, cela veut dire que la presque totalité de Lattes Centre (soit environ 5000 personnes) est en zone inondable… Je lui ai rappelé par ailleurs qu’il avait délivré le permis de construire à côté de chez moi chez PLANT CENTER (lequel  se situe dans une zone plus dangereuse face aux inondations que mon terrain…)

En dehors des travaux de la consolidation des digues du Lez  qui permettent une meilleure protection face à une rupture de digue, je considère qu’aujourd’hui la vulnérabilité de Lattes Centre face aux inondations est supérieure à celle que nous connaissions en fin des années 1980. En cause, les surfaces bâties de Montpellier sud à Pérols…

Pourquoi sommes nous dans cette situation : A ma connaissance, il n’y a jamais eu d’étude sérieuse sur plan des inondations pour le bassin hydraulique  du Lez de sa source à son exutoire en mer (Palavas). D’ailleurs j’ai émis un document contradictoire à l’étude de la Conférence scientifique de 09/2007, laquelle a pourtant permis que toutes les zones bâties qui étaient en ROUGE, passent en bleu et Blanc après les travaux du Lez/Lironde. »

Le maire de Lattes s’expliquera ce mercredi 26 septembre à 18h30 à l’espace Lattara de Lattes, une réunion publique aura lieu.

http://lattinfos.unblog.fr/2018/09/21/lattes-reunion-publique-le-mercredi-26-septembre-sur-les-inondations-sur-la-commune/

20171106_150728

Jacky Chanton en colère après le courrier qui l’a reçu du président du SYBLE et maire de Lattes

Incendie entre Montpellier et Lattes : L’auteur d’un écobuage en garde à vue

Un écobuage mal contrôlé en raison d’une forte tramontane, ce mardi après-midi au Sud de Montpellier, en limite de la commune  de Lattes s’est propagé à de la végétation, puis à un hangar où se trouvaient des bouteilles de gaz. Les policiers ont interpellé l’auteur de cet écobuage âgé de 58 ans. Il a été placé en garde à vue.

Une épaisse colonne de fumée noire s’est élevée dans le ciel au Sud de Montpellier, ce mardi après-midi : un incendie faisait rage en bordure de la Fontaine de la Banquière, qui part de la route de la Mer -avenue Raymond Dugrand-, commune de Montpellier, vers la nouvelle gare TGV Sud de France, au Nord du hameau de Boirargues, en limite de Lattes.

Dès l’alerte donnée, des policiers de la brigade anticriminalité -BAC- du commissariat central de Montpellier sont arrivés les premiers sur place. « Ils ont trouvé trois personnes qui étaient menacées par le front de feu, les policiers ont réussi à les extraire de la zone embrasée et à les mettre en sécurité jusqu’à l’arrivée des sapeurs-pompiers », indique ce soir l’état-major de la direction départementale de la Sécurité publique de l’Hérault, la DDSP 34.

Les pompiers sont venus des casernes de Montpellier-Montaubérou et de Lunel. Les flammes ont calciné des broussailles et une pinède, avant de détruire un petit hangar où étaient entreposées des bouteilles de gaz. L’incendie a été rapidement maîtrisé.

En cette période de sécheresse et de vent fort, il est interdit de faire des écobuages, qui sont fortement déconseillés dans les zones périurbaines et urbaines. La préfecture de l’Hérault a pris un arrêté dans ce sens. L’homme de 58 ans qui a avait décidé de faire brûler des végétaux cet après-midi s’est fait dépasser par le feu qui, attisé par la tramontane soufflant à 50 km/h par moment a gagné broussailles, pins et bâtiment. Il a été placé en garde à vue sur les instructions du procureur de la République de Montpellier. (Metropolitain)

860_20170620_121438

1...34567...463


Code Promo |
lastucieux |
Nettoyage Ecologique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertini12
| Le Monde
| ZONĂ LIBERĂ DE MA...