Page d'archive 366

Lattes : Les Odeurs Nauséabondes de l’Usine Maera exaspèrent Les Habitants de la Commune…. Rien n’est fait du côté de la Mairie

Des dégagements d’hydrogène sulfuré, très malodorants, affectent les riverains. L’Agglo peine pour l’heure à les stopper.
La communauté confesse contrite un « dégagement d’odeurs particulièrement malodorantes » et ce « depuis le printemps ». Mais un élu lattois évoque plus volontiers une situation qui « n’est plus supportable » et le refus d’un « autre été » comme celui de 2011 « ou celui de l’année précédente ». Les habitants de la Céreirède, eux, rappellent qu’il « y a toujours eu des odeurs, avant et après Maera… »L’Agglo est une nouvelle fois en butte à des difficultés avec sa sophistiquée station d’épuration. Des odeurs affreuses, prégnantes dont souffrent les riverains, dont on se plaint jusqu’à port Ariane et dont il suffit de prendre, certains soirs, la D 58, le long du Lez, pour apprécier le fumet. Malgré les promesses et les améliorations apportées, l’équipement communautaire ne s’est jamais montré irréprochable ; cette fois, l’affaire est parvenue entre les mains de l’Agence régionale de santé, par des plaintes.

Les eaux usées de Palavas en cause ?

La cause de cette nouvelle nuisance est liée au traitement des eaux usées de Palavas-les-Flots depuis juin 2009. Précisément, « au temps de séjour de ces eaux dans les ouvrages, explique le directeur eau et assainissement de la collectivité, Jean-Claude Hémain. Un gaz, l’hydrogène sulfuré, naît lorsque l’effluent a été brassé et il est dégagé à l’arrivée à Maera ou au niveau des cheminées d’équilibre », sur le parcours. Un phénomène que les fortes chaleurs exacerbent.

Sans se montrer affirmative, l’Agglo s’interroge sur la qualité des réseaux de collecte de Palavas ; où par la voix de l’Agglomération du Pays de l’Or, responsable, on rétorque qu’on « a suivi à la lettre les prescriptions du cahier des charges de l’Agglo pour le raccordement ».

Reste qu’alors que certains professionnels de l’assainissement mettent ouvertement en cause « la conception » du tuyau Palavas-Maera, l’Agglo se doit de vite trouver une solution : le H2S est nocif, ses émanations sont très encadrées par les autorités sanitaires, et il corrode en outre les éléments métalliques de la canalisation, il en dégrade le béton.

« On sait très mal mesurer les odeurs »

« Nous y travaillons depuis mai, assure Jean-Claude Hémain. C’est un problème qui se traite par l’ajout d’adjuvants chimiques. Nous avons équipé notre réseau d’une station d’injection, mais ce n’est pas suffisant », dit le technicien, en plaidant un problème complexe. « Il faut identifier le seuil à partir duquel le phénomène se déclenche, mais on sait très mal mesurer les odeurs. »

Une centaine de capteurs innovants est répartie dans Maera pour déterminer ce seuil et aider à trouver les nouveaux « réglages » nécessaires. Sur le réseau, trente-deux injecteurs de réactif seront installés, l’apport d’eau oxygénée est expérimenté sur les aérateurs. En 2012, « on équipera la sortie de décanteurs » et « 400 000 à 500 000 € seront investis dans l’amélioration du process ». (Source Midi-Libre)

Qu’en pensent les acteurs de l’association de Port Ariane Action ? Nous n’en entendons plus parler depuis la dernière réunion avec le maire de Lattes ? 

L’élu de l’opposition, monsieur Banuls, l’avait dit en conseil municipal, il était contre l’implantation de cette usine à Lattes, tout ce qu’il se passe aujourd’hui, il l’avait dit en conseil municipal, mais le maire n’en faisant qu’a sa tête avait jugé bon avec la communauté d’Agglomération de Montpellier de le faire quand même …. Monsieur Banuls n’est que dans l’opposition il n’est pas le maire de Lattes ; une fois de plus .

Maurin : Construction de 2 Résidences de 4 étages dont 42 Logements Collectifs au lieu dit « Lotissement des Serres »

Est ce que le Maire de Lattes est au courant ?

Nom et adresse officiels de l’organisme acheteur :  ACM OPH Cté Agglomération Montpellier.
Correspondant : Mme FRECHE Claudine, Directrice Générale, 407, avenue du Professeur Etienne Antonelli CS 15590, 34074 Montpellier Cedex 3.
Adresse internet du profil d’acheteur :
https://oph-montpellier-agglo.achatpublic.com/sdm/ent/gen/index.jsp.
Le pouvoir adjudicateur n’agit pas pour le compte d’autres pouvoirs adjudicateurs.
Principale(s) activité(s) du pouvoir adjudicateur : Logement et développement collectif.

Objet du marché :  bct sps et etude de sol pour une operation de construction de 42 logements collectifs a lattes-maurin.

Catégorie de services : 12.
Lieu d’exécution : quartier Maurin, 34970 Lattes.
L’avis implique un marché public.

Caractéristiques principales :
la présente consultation est passée en application de l’article 3-ii de l’ordonnance n° 2005-649 du 06/06/2005 et de l’article 28 du Code des marchés publics. Ils s’agit de marchés à prix global et forfaitaire
Quantités (fournitures et services), nature et étendue (travaux) : 2 bâtiments en R+4. 42 logements collectifs. 1 niveau de sous-sol. Montant prévisionnel des travaux : 2 995 000 euro(s) (H.T.).
Refus des variantes.
Prestations divisées en lots : oui.
Possibilité de présenter une offre pour un ou plusieurs lots.
Durée du marché ou délai d’exécution : 24 mois à compter de la notification du marché.
Modalités essentielles de financement et de paiement et/ou références aux textes qui les réglementent : il sera fait application des articles 106 à 109 du Code des marchés publics. Le délai de paiement est de 30 jours. Le règlement des comptes se fait en application du ccag pi. Les prestations sont financées par le biais de prêts PLAI-PLUS.
Forme juridique que devra revêtir le groupement d’opérateurs économiques attributaire du marché : les GME sont autorisés.
Langues pouvant être utilisées dans l’offre ou la candidature : français.
Unité monétaire utilisée, l’euro.
Conditions de participation :
Critères de sélection des candidatures : garanties techniques et financières.

Justifications à produire quant aux qualités et capacités du candidat :
Documents à produire obligatoirement par le candidat, à l’appui de sa candidature :
– Copie du ou des jugements prononcés, si le candidat est en redressement judiciaire ;
– Déclaration sur l’honneur du candidat justifiant qu’il n’entre dans aucun des cas mentionnés à l’article 43 du code des marchés publics concernant les interdictions de soumissionner ;
– Déclaration sur l’honneur du candidat attestant qu’il est en règle, au cours de l’année précédant celle au cours de laquelle a lieu le lancement de la consultation, au regard des articles L. 5212-1, L. 5212-2, L. 5212 5 et L. 5212-9 du code du travail, concernant l’emploi des travailleurs handicapés ;
– Si le candidat est établi en France, une déclaration sur l’honneur du candidat justifiant que le travail est effectué par des salariés employés régulièrement au regard des articles L. 1221-10, L. 3243-2 et R. 3243-1 du code du travail (dans le cas où le candidat emploie des salariés, conformément à l’article D. 8222-5-3° du code du travail) ;
– Si le candidat est établi ou domicilié à l’étranger, une déclaration sur l’honneur du candidat attestant qu’il fournit à ses salariés des bulletins de paie comportant les mentions prévues à l’article R. 3243-1 du code du travail, ou des documents équivalents.
Documents à produire à l’appui des candidatures par le candidat, au choix de l’acheteur public :
– Déclaration appropriée de banques ou preuve d’une assurance pour les risques professionnels ;
– Formulaire DC1, Lettre de candidature – Habilitation du mandataire par ses co-traitants (disponible à l’adresse suivante : http://www.economie.gouv.fr/directions_services/daj/marches_publics/formulaires/DC/daj_dc.htm) ;
– Formulaire DC2, Déclaration du candidat individuel ou du membre du groupement (disponible à l’adresse suivante : http://www.economie.gouv.fr/directions_services/daj/marches_publics/formulaires/DC/daj_dc.htm).
Critères d’attribution :
Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction du critère unique du prix le plus bas

Type de procédure : procédure adaptée.

Date limite de réception des offres : 11 janvier 2012, à 12 heures.

Délai minimum de validité des offres : 90 jours à compter de la date limite de réception des offres.

Numéro de référence attribué au marché par le pouvoir adjudicateur/l’entité adjudicatrice : 2011-170.
Renseignements complémentaires : le DCE complet pourra être téléchargé à l’adresse suivante :https://oph-montpellier-agglo.achatpublic.com/sdm/ent/gen/index.do# .
Les offres pourront être remises soit au siège d’acm-oph contre récépissé, soit envoyées par LRAR, soit de manière électronique sur le site : oph-montpellier-agglo.achatpublic.com.
Date d’envoi du présent avis à la publication : 6 décembre 2011.

Adresse auprès de laquelle des renseignements complémentaires peuvent être obtenus : ACM-OPH de la communauté d’agglomération de Montpellier Service Marchés.
407, avenue du Professeur Etienne Antonelli CS 15590, 34074 Montpellier Cedex 3.

Adresse auprès de laquelle les documents peuvent être obtenus :  adresse internet : https://oph-montpellier-agglo.achatpublic.com/sdm/ent/gen/ent_detail.do?PCSLID=CSL_2011_qBDmnawLsL.
Renseignements relatifs aux lots :
Lot 1 – BUREAU DE CONTRÔLE TECHNIQUE.
Lot 2 – COORDINATION SPS.
Lot 3 – ETUDE DE SOL.

Lattes : L’Usine Maera …. Pourquoi raccorder des Communes qui ne Font pas Parties de l’Agglomération de Montpellier ?

Personne au sein de la population lattoise n’est au courant …. sauf les élus de la majorité de la commune de Lattes, en charge du dossier et qui travaille au sein de la communauté d’agglomération de Montpellier, mais chut faut pas le dire, faut que ça reste secret !!!. Avez-vous un jour lu sur la bible du maire de Lattes, le journal communal « Lattitudes » ; l’information concernant le raccordement d’une commune hors agglomération de Montpellier à la station lattoise « Maéra »…Où sur le site Internet de la mairie de Lattes ? Est ce que l’association de Port Ariane Action est au courant ? est ce que la mairie a ; un jour ; communiqué sur ce raccordement ??

Et une fois de plus sur la commune de Lattes, c’est le président de l’agglomération de Montpellier ; Jean-Pierre Moure ; qui intervient en personne.

http://www.lamarseillaise.fr/herault/ces-accords-sur-l-eau-enterinent-la-paix-des-braves-25093.html

Sept ans de différends, de petites phrases assassines et surtout d’incohérences territoriales ne seront sans doute bientôt plus qu’un mauvais souvenir. C’est en tout cas ce que laisse espérer Jean-Pierre Moure, président de l’agglomération de Montpellier qui a rendu publics deux accords signés le matin même avec Yvon Bourrel, le président de la Communauté de communes de l’Étang de l’Or. « D’une part un accord pour le raccordement des eaux usées de Carnon à la station d’épuration Maera, d’autre part un accord sur la fourniture de l’eau potable à Lattes et Pérols par l’agglo de Montpellier sans lequel le Pays de l’Or perdait 60% de ses recettes.

Pour plus d’informations, cliquez sur les liens ci dessous :

Raccordements Maera

 

 

Maurin : La Police arrête Trois Suspects Suite aux Dégradations de Véhicules…. Ils sont Déjà Libres

La brigade  anti-criminalité (BAC) de Montpellier a arrêté trois suspects dans l’affaire des véhicules vandalisées, de l’abris de bus pulvérisé et des enseignes cassées d’une banque de Maurin, qui ont eu lieu dans la nuit de lundi à mardi. Suite aux nombreux témoignages d’habitants et des contrôles de la police municipale de Lattes, trois suspects (2 Lattois et  un Montpellierain d’une vingtaine d’années) ont été arrêtés. Depuis ils ont été remis en liberté !

Sont-ils coupables ? Est-ce les bonnes personnes ? Ont-ils arrêté le quatrième suspect ?

Maurin : La Brigade Anti-Criminalité arrête des Suspects suite aux Vandalismes dans la nuit de lundi à mardi

La brigade  anti-criminalité (BAC) de Montpellier a arrêté trois suspects dans l’affaire des véhicules vandalisées, de l’abris de bus pulvérisé et des enseignes cassées d’une banque de Maurin, qui ont eu lieu dans la nuit de lundi à mardi. Suite aux nombreux témoignages d’habitants et des contrôles de la police municipale de Lattes, trois suspects (un Lattois, un Maurinois et  un Montpellierain d’une vingtaine d’années) ont été arrêtés. Depuis ils ont été remis en liberté !

La police est à la recherche d’un quatrième individu impliqué dans cette délinquance gratuite sur la commune. Les habitants de Maurin se mobilisent pour lutter contre les voyous de bas quartier qui pourrissent notre environnement. Dans certains quartiers, ils seraient prêts a travailler en concertation  avec la mairie pour lutter contre l’insécurité qui règne sur Maurin ; la balle est dans le camps de la mairie. Depuis 2007 et la réélection de Cyril Meunier à la tête de la commune, les réunions de quartiers sur Maurin ont été purement suprimées ; est ce que le maire va demander à ses élus de quartier une reprogrammation de ses rencontres pour faire avancer les choses où est ce que tout simplement ils vont continuer à fonctionner comme ils le font depuis 2007 ?

Aux dernières nouvelles, le quatrième suspect serait sur le point d’être arrêté par la police ; il est localisé .

Lattes : Le cambrioleur de Noël était en conditionnelle

À son casier judiciaire, il affiche déjà dix-huit mentions.
La plupart du temps pour des vols. Et ce week-end, un Montpelliérain de presque 25 ans, n’a pas résisté à la tentation du cambriolage. Pourtant, il devait absolument se tenir à carreau : condamné voilà quelques mois à quatre ans de prison ferme, déjà pour des cambriolages, il a bénéficié voilà une dizaine de jours d’un “cadeau” : une libération conditionnelle pour les fêtes de fin d’année.

Dans la nuit du 24 au 25 décembre, à 3 h 45, dans la commune de Lattes, une habitante est réveillée par du bruit. Elle se lève mais trop tard : le ou les individus viennent de s’enfuir avec son téléviseur écran plat mais aussi avec son véhicule après avoir subtilisé les clés dans sa maison.

Le prévenu tout sourire à l’audience

La victime alerte aussitôt le commissariat central qui, dans la foulée, transmet sur les ondes l’immatriculation de cette Opel Corsa grise. La suite relève d’une coïncidence heureuse pour les forces de l’ordre. Car, au même moment, à hauteur du rond-point Paul-Louis-Bret (rond-point de Brico-Dépôt), à la limite de Lattes et de Montpellier, les policiers viennent d’installer un barrage en vue d’une opération de dépistage d’alcoolémie pour cette nuit de Noël. Le cambrioleur, remontant l’avenue El-Alamein, vers le fameux rond-point, voyant les gyrophares, traverse le terre-plein central et entame un demi-tour.

Mais les agents le repèrent. Ces derniers filent à ses trousses, parvenant à l’interpeller après une course-poursuite à pied, au niveau du magasin Métro. À l’issue de sa garde à vue, hier, il a été présenté devant le procureur de permanence. Puis devant le tribunal correctionnel, en vue d’une comparution immédiate.

Le prévenu – tout sourire à l’audience-, même s’il reconnaît les faits, a demandé un délai pour préparer sa défense, pour pouvoir fournir certains documents. Il a aussi expliqué que le manque d’encadrement, à chacune de ses sorties de prison, le poussait à la récidive. « Enfin bref, je vais sortir, le Spip (service pénitentiaire d’insertion et de probation NDLR) va me reprendre et ça va recommencer. » Le fond du dossier sera examiné le 20 janvier et, en attendant, le multirécidiviste a été placé en détention provisoire. « D’accord », a-t-il répondu, jovial, au juge. (source Midi-Libre)

Lattes : Accident de la Circulation ce Matin sur la Commune ….. La Conductrice Serait Gravement Bléssée

Il était envion 5h ce matin quand un grand bruit assourdissant a été entendu dans une des rues du centre de Lattes connu pour sa dangerosité . Maintes et maintes fois les riverains sont venus se plaindre auprès du maire de Lattes pour faire quelque chose mais à chaque fois il n’a pas voulu les écouter. Cette rue est celle de la cité Saint Jacques à Lattes, située non loin des arènes, et dont la municipalité a fait poser dernièrement des barrières à même le trottoir pour soi-disant protéger les sorties de garages des riverains (voir photos ci-dessous), des emplacements de parkings ont été tracés au sol neutralisant un couloir de circulation ce qui rend cette rue dangereuse puisque plus personne ne peut se croiser et qu’il faut laisser la place à celui qui arrive en face. Dernièrement la municipalité a fait installer plusieurs dos d’âne, mais ça n’a servi à rien . Certains riverains ont demandé à ce que cette rue soit en sens unique, pour éviter le danger mais personne à la mairie ne veut les entendre et donc ce matin à 5h un riverain de la rue nous a envoyé son témoignage sur ce qu’il a vu :

« Ce matin a 5:00 un énorme accident s’est produit devant ma maison, nécessitant l’intervention de plusieurs véhicules de pompiers et de la police municipale. Malheureusement ce qui devait arriver arriva dans cette rue, alors que le maire a été plusieurs fois averti de la dangerosité de cette rue. Et ce malgré les nombreux travaux réalisés, dernièrement encore des dos d’âne ont été installés. Je n’ai pas osé prendre des photos, mais les pompiers ne pouvaient pas se prononcer quant au pronostic vital de la conductrice ».

Pas de droits sur l'album 198661

 

Maurin : 20 Véhicules Vandalisés …. Abri de Bus de la TAM Détruit …. La Police Sur une Piste

Depuis deux nuits c’est le chaos total sur la commune de Lattes et particulièrement à Maurin.

Depuis dimanche soir, on ne compte plus les véhicules vandalisés, aux nombres aujourd’hui de 20 propriétaires qui se sont fait connaître auprès des services de police de la commune de Lattes…et apparemment ce n’est pas fini. Depuis dimanche soir l’insécurité sur Maurin est monté d’un cran. Après les nombreuses villas et clubs de sports cambriolés ces derniers temps, l’école de la Castelle vandalisée ; la petite délinquance de la commune a franchi une autre étape  parce que dans la nuit de lundi à mardi, l’avenue de la paysagère à Maurin a connu son lot de vandalisme. Aux alentours de 23 heures , un abri de bus de la TAM a volé en éclat ; les enseignes de la banque « Le Crédit Agricole » ont été entièrement détruites pour le plaisir de casser , par des sauvages désoeuvrés qui n’ont que faire des services de police et qui passent leur temps à les narguer, comme lors de la fête de Maurin entr’autre . Pourquoi autant de violence gratuite sur la commune ? Quel est le but de ces jeunes délinquants ? La police municipale, qui multiplie les rondes sur la commune la nuit et les contrôles, serait sur une piste et aurait donné des informations importantes à la police nationale, qui connait déjà les protagonistes de ses actes. Seront-ils punis à la hauteur des faits qu’ils ont commis sur Maurin ? On  peut en douter quand on voit que les jeunes, qui avaient tagué le terrain de sport tout neuf que la mairie avait fait  installer sur Maurin, n’ont toujours pas été jugés, alors que le maire avait déposé une plainte.  Un an après les faits, aucune information ….

Pourquoi la mairie de Lattes ne met pas en place comme à Mauguio une convention avec les habitants pour surveiller la commune ? Il n’y a pas assez de policiers municipaux sur la commune, on le sait et on le répète sans arrêt sur ce blog mais apparemment le maire de Lattes ne voit pas la même chose que nous ; alors pourquoi ne pas responsabiliser sa population en signant un pacte de surveillance avec les habitants ? Sur Maurin et Lattes centre c’est catastrophique ….la délinquance

Et que font nos élus de la majorité sur Maurin ? Ils sont aux nombres de cinq, nous n’en entendons jamais parler et pourtant ils sont rémunérés en tant qu’élus de la majorité pour défendre les intérêts des lattois, nous sommes en droit de demander plus de sécurité comme le maire de Lattes nous l’avait promis en 2001 ; lors de sa profession de foi des élections municipales. Il avait dit qu’il augmenterait les services de police municipale, nous n’avons rien vu dans ce sens. Il avait dit qu’il créérait deux postes de police municipale sur Maurin et Boirargues , rien n’a été fait sauf de mettre deux bureaux avec des personnels qui ne sont pas des policiers municipaux ; lors de l’avant dernier conseil municipal de novembre, il avait dit à madame Andral, de l’opposition, qu’il embaucherait deux policiers municipaux de plus ; un mois après, il change complètement d’avis  ; alors après on peut choisir ses mots pour faire des beaux discours mais les promesses ne sont pas tenues ; et qui c’est qui trinque ? Les lattois ….

Les habitants de la commune n’en peuvent plus ; ils se sentent abandonnés par les élus de la commune et même si les médias sont muets sur la délinquance sur Lattes, malheureusement elle existe bien et elle est bien ancrée sur notre commune ; il faudra attendre quoi pour que cela change ?

Profession de foi de mars 2001 de Cyril Meunier, maire de Lattes :

cyril-meunier-pdf

 

 

 

Lattes : Encore un Cambriolage au Centre Ville …. Les Voleurs en Fuite

Notre ville est devenue l’eldorado de la délinquance ?

A Maurin, ces dernières semaines, plusieurs villas ont été cambriolées. Samedi dernier ; veillée de noël ; c’est une dame qui est attaquée chez elle pendant son sommeil, par un multirecidiviste qui venait de sortir de prison ; elle se fait voler sa voiture ainsi que plusieurs appareils multimédias ; la police arrête le voleur sur un contrôle routier alors que celui ci leur fonce dessus.

Vendredi soir, les policiers municipaux de Lattes sont appelés sur un cambriolage en cours, plein centre ville de Lattes, non loin de la banque du CIC. Malgré l’intervention rapide des forces de l’ordre, les cambrioleurs ont réussi  a prendre la fuite laissant derrière eux une villa complètement retournée et dévastée.

Que faut-il faire pour endiguer la délinquance sur la commune de Lattes ? Le maire de notre ville ne se dit pas favorable à l’installation de la vidéosurveillance sur la commune , en expliquant qu’il est impossible de mettre du personnel derriere les caméras pour prévenir les policiers ; comment font-ils à Montpellier alors ? N’y a t-il pas des personnels derrière les caméras comme le montre le reportage diffusé sur TMC concernant la délinquance à Montpellier, au printemps dernier  ? A Castelnau-Le-Lez, le maire a mis en place un système de vidéosurveillance qui a fait baisser la délinquance de moitié ; il est vrai aussi qu’il a embauché du personnel de police municipale pour venir à bout de la petite délinquance …. Mais à Lattes on préfère construire des bâtiments c’est plus rentable ….

Que pouvons nous esperer de la part des pouvoirs publics ? Quand on prend le journal communal « Lattitudes » ; la bible de la mairie ; première page sur l’éditorial du maire ;  en bas  à droite, il a osé mettre un encart intitulé « Opération Tranquilité Vacances » Protégez-Vous contre les cambriolages …. Signalez vos absences toute l’année pour 1 journée, 1 week-end voire plusieurs jours ….

Par contre il y a trois numéros de téléphone a appelé ; deux à Montpellier et le bureau de police nationale de Lattes qui est ouvert en semaine du lundi au vendredi de 10h à 18h ; et on fait quoi le week-end ? Pas un seul numéro de la police municipale de Lattes dans cette encadré ; et pourtant à partir de 20h sur la commune ; c’est la police municipale qui prend le relais ; est-ce un oubli ? Peut-être où un manque de place sur le journal communal ; alors nous allons vous le donner (04.67.99.77.33) … Mais ne soyons pas pour autant rassurés, il n ‘ y  qu’une patrouille de deux ; toute les nuits pour couvrir Lattes centre, Boirargues et Maurin ; alors sans être péssimiste ; nous pensons que la délinquance n’est pas prête de s’estomper sur la commune de Lattes, tant que nos élus et têtes pensantes de la commune n’ouvriront pas davantage les yeux !

Lattes : Un Voleur Arrêté en Flagrant Délit Alors Qu’il Venait de Sortir de Prison Pour Bonne Conduite !

Un SDF multirécidiviste de 34 ans a été interpellé dans la nuit de samedi 24 à dimanche 25 décembre, quelques minutes à peine après avoir commis un home jacking. A 3h45, une dame domiciliée à Lattes alerte « police secours » en signalant qu’un inconnu vient de s’enfuir au volant de sa voiture, après avoir pénétré chez elle par effraction, dérobé les clés du véhicule et sa télévision, un grand écran plat. Elle s’est réveillée au moment où il quittait les lieux. A 3h50, la voiture se présentait non loin des lieux du home jacking, sur un contrôle de police mis en place pour lutter contre l’alcoolémie au volant ! Le voleur forçait le barrage, mais était intercepté après une brève course-poursuite. Ce SDF qui était sorti de prison dix jours plus tôt avait bénéficié d’une remise de peine pour les fêtes de Noël pour bonne conduite ! (Source Journal de l’Agglo-Rieuse de Montpellier)

1...364365366367368...406


Code Promo |
Le blog des bonnes questions |
lastucieux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertini12
| Le Monde
| ZONĂ LIBERĂ DE MA...