Page d'archive 2

Manifestations lycéennes : Neuf interpellations dont deux à Lattes

Si la journée s’est globalement déroulée dans le calme, quelques incidents ont nécessité l’intervention de forces de l’ordre.

Les forces de l’ordre ont procédé à l’interpellation de neuf jeunes ce mardi à Montpellier à proximité d’établissements scolaires : Mendes-France (3), Champollion Lattes (2), Agropolis (3), Léonard-de-Vinci (1). Les suspects sont âgés de 15 à 19 ans. Il leur sont reprochés des jets de projectiles et/ou d’avoir allumé des feux de poubelle.

La veille, 19 jeunes avaient été appréhendés. 14 ont été déférés, 4 ont écopé de réparation pénale, un seul a été laissé libre sans suites.

Par ailleurs, cinq jeunes, âgés de 15 à 18 ans ont été interpellés ce mardi à Lodève en marge de mouvement lycéen alors que des actes de vandalisme, des feux de poubelles et des caillassages de forces de l’ordre sont survenus en ville.

2865463902_1_6_4ApLFC04

L’urbanisation galopante…10 000 tracts distribués dans les boites aux lettres par l’association Aimons Lattes

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’association Aimons Lattes dont le président n’est autre que l’élu de l’opposition Jean Noël Fourcade ne fait pas dans la demi mesure. Depuis deux jours, ils sont sur le terrain pour tracter les boîtes aux lettres des habitants de la commune de Lattes. Plus de 10 000 tracts a répartir sur Boirargues, Maurin et Lattes centre.

Alors bien entendu, il y aura toujours des critiques, des gens insatisfaits ou des pro meunier qui critiqueront cette action, mais au moins elle a le mérite d’exister.

Dimanche dernier, des membres de l’association Aimons Lattes étaient sur le marché dominical. Ils expliquaient à la population les enjeux immobiliers des années à venir. Une enquête publique est en cours sur le schéma de cohérence territoriale de Montpellier Métropole, autrement dit, il est question de changer certaines choses pour qu’il y ait plus de terrains constructibles sur la commune de Lattes. Comme s’il n’y avait pas assez de béton sur la commune, le maire actuel en veut plus, toujours plus.

Avec le tract d’explication, vous aurez aussi un courrier à compléter et à adresser au plus tard le 4 janvier au siège de la métropole de Montpellier.

Vous sentez vous concernés par la sur urbanisation ? Où trouvez vous qu’il n ‘y a pas assez de béton sur la commune de Lattes ? Lors de l’enquête publique sur la future construction des Hauts de Lattes, vous aves=z été plus de 700 à répondre  défavorablement à l’enquête publique, alors cette fois, y en aura t-il plus ? Etes vous prêts à vous faire entendre ? En ce moment c’est à la mode…

Plus d’info en cliquant sur le lien ci après https://www.aimonslattes.com/revision-du-scot/

Mob-SCOT

Pérols : Le festival « I Love Techno » aura lieu au parc des expositions le samedi 15 décembre

Une vingtaine des plus grands DJs de la scène mondiale et européenne se donnent rendez-vous pour le plus grand bonheur des amateurs des musiques électroniques, le samedi 15 Décembre au Parc des Expositions de Pérols à partir de 18h. La soirée se terminera le dimanche matin à 6h.

L’entrée est de 39.50 euros

Pour le festival, la TAM et la métropole de Montpellier mettent en place un dispositif renforcé afin de venir et repartir du Parc des Expositions, sur la commune de Pérols. Prenez la ligne 3 du Tram, en direction de « PEROLS Etang de l’Or » jusqu’à l’arrêt « PARC EXPO. de 18h à 22h : un tram toutes les 7 à 8 minutes ; de 22h à minuit : un tram toutes les 10 minutes environ ; de minuit à 1h30 du matin : un tram toutes les 30 minutes environ. Le retour s’effectuera avec des navettes de 2h à 4h du matin : un bus toutes les 10 minutes ; de 4h à 6h du matin : un bus toutes les 5 minutes ; de 6h à 7h30 du matin : un bus toutes les 10 minutes .

Un vestiaire sécurisé est à la disposition des festivaliers. Situé dès l’entrée dans le Parc des Expositions, celui-ci vous permettra de profiter de votre soirée sans être encombré par les affaires que vous n’avez pas pu laisser. Le festival est interdit aux personnes de moins de 16 ans. Des contrôles seront effectués ! Une fouille systématique et obligatoire sera pratiquée avant votre entrée sur le site du festival. Des palpations et le contrôle de vos sacs seront effectués dans les périmètres de filtrages. Toute personne qui refuserait ces procédures se verra interdire l’accès au festival, sans possibilité de remboursement de son billet.

Au programme : une nuit entière de Lives et DJ sets intenses !

CHARLOTTE DE WITTE
DELTA HEAVY
DIMA (LIVE) aka VITALIC
DIXON
DOCTOR P
DOWNLINK
DUSTYCLOUD
GIORGIA ANGIULI (LIVE)
GUESTARACH
HOSH
I LOVE TECHNO x DERNIER CRI CONTEST WINNER
KÖLSCH
LAURENT GARNIER
MACKY GEE
RUSKO
SOLOMUN
TALE OF US
TEHO (LIVE)
THE HACKER B2B ARNAUD REBOTINI

https://www.ilovetechnoeurope.com/fr/

ILoveTechno2018_120x150

 

 

Lattes : Jacky Chanton se pose beaucoup de questions sur la gestion des déchets

Le 27 Novembre 2018, je suis intervenu sur deux points  en fin de séance du conseil municipal de Lattes, face au maire Cyril Meunier. Présentement je complète ces informations  à l’attention des Lattoises et Lattois mais aussi pour tous  les membres du conseil ainsi que pour  toutes les personnes présentes.

Ce sont deux sujets extrêmement importants pour notre  commune de Lattes mais également pour Montpellier Métropole et au-delà sur des  problématiques liées à la gestion des déchets, aux surfaces bâties, inondations et notre environnement. 

Le premier : Devant l’échec technique, financier,  industriel et environnement de l’usine de tri mécano-biologique (TMB), ne  faudrait-il pas demander l’arrêt total de l’usine de Tri Mécanique  Méthanisation AMETYST au profit  du tri citoyen et recyclage ?

Le second : Quels sont les enjeux et les  conséquences de l’artificialisation des sols pour le basin hydraulique du  Lez de sa source à son exutoire à Palavas ?  

Ne serait-il pas nécessaire de mettre en place un outil  (de méthodologie pour une approche intégrée) d’aide à la décision à utiliser  avant tous projets d’aménagements ?

C’est avec regret, tristesse et beaucoup de nostalgie  que j’ai appris la dissolution du CVLM (Comité  de Vigilance Lattes-Maurin), en conséquence, je dédie ces articles à l’association CVLM, car ce sont  des informations et actions que nous aurions pu mener ensemble.

fichier pdf 2018 12 01 ARTIFICIALISATION DU BASSIN HYDRAULIQUE DU LEZ

fichier pdf REPONSE DECHETS CM du 27 11 2018

20171106_150728

Lattes : Des pompiers appelés pour éteindre des feux de poubelles…La police est sur place

Suite à la grève au lycée Champollion de Lattes, les pompiers ont du intervenir en fin de matinée pour éteindre des feux de poubelles se trouvant au milieu des voies de circulation. La police est sur place. N’y a t-il pas d’autres moyens de se faire entendre sans brûler des poubelles ? A Montpellier 10 personnes viennent d’être placées en garde à vue pour des dégradations et pillages.

http://lattinfos.unblog.fr/2018/12/10/lattes-perturbation-sur-la-ligne-3-du-tramway-a-cause-des-lyceens-10-personnes-en-garde-a-vue/

47575387_2248053401871840_1532499938154381312_n

Lattes : Perturbation sur la ligne 3 du tramway à cause des lycéens ….10 personnes en garde à vue

A 12h, le trafic du tramway est interrompu dans les deux sens sur la ligne 3 jusqu’à nouvel ordre. La ligne 4 est également impactée dans les deux sens à Antigone, où les lycéens de Jean Mermoz occupent les voies. Les stations des Aubes et de la Pompignane ne sont pas desservies.

Les lycées Mermoz, Jules Guesde, Jean Monnet et de la Colline sont touchés par les manifestations contre Parcoursup et en solidarité avec les Gilets Jaunes.

Des feux de poubelles ont été allumés au lycée Champollion de Lattes, les pompiers et les CRS sont sur place.

Une dizaine d’élèves ont été interpellés par les forces de l’ordre ce lundi en fin de matinée devant le lycée Jules Guesde, sur l’avenue de Lodève, à Montpellier, après des actes de vandalisme et des pillages.

Les lycéens avaient incendié des containers auparavant, dans un climat tendu avec les policiers qui avaient pris position, pour faciliter l’intervention des sapeurs-pompiers du Sdis 34.

Les lycéens ont été conduits au commissariat central et placés en garde à vue.

Dimanche, un jeune adulte et trois adolescents, des lycéens montpelliérains, ont été déférés au parquet de Montpellier,  après avoir lancé des bouteilles de soda remplies notamment d’acide chlorhydrique lors du blocage, vendredi après-midi du lycée Jean Mermoz, dans le quartier d’Antigone-les Aubes.

À l’issue du délai de garde à vue au commissariat central, le procureur de la République de Montpellier, Christophe Barret a ouvert une information judiciaire au cabinet du juge d’instruction de permanence pour les délits présumés de violences volontaires avec arme par destination -les bouteilles- sur agents dépositaires de l’autorité publique, sans requérir de mandat de dépôt. Ils ont été mis en examen et libérés sous contrôle judiciaire.

Ces jets d’acide chlorhydrique, un produit très toxique qui peut provoquer des brûlures profondes ont provoqué un vif émoi dans les rangs des policiers de la Sécurité publique de l’Hérault.

image_73249097_1

Lattes : Jean Noël Fourcade dit « non » aux constructions galopantes sur la commune

Le futur candidat aux municipales de la commune de Lattes en 2020 dit non aux constructions galopantes, ce qui le différencie aujourd’hui de l’actuel maire en place. Aussi pour se faire entendre Jean Noël Fourcade n’a pas hésité à faire une réunion publique sur la commune de Lattes et sur les enjeux à venir. Avec son équipe il était présent ce matin sur le marché de Lattes ou il distribuait des tracts pour expliquer la situation aux habitants de la commune.

Il se bat avec son équipe depuis des mois pour faire avorter le projet des Hauts de Lattes qui a terme devrait amener plus de 2 000 logements au dessus de la Lironde entre le mas de Soriech et le mas de Couran.

Jean Noël Fourcade demande à la population lattoise de se mobiliser contre les futures constructions à venir sur la commune et de se déplacer auprès du commissaire enquêteur concernant la modification du SCOT.

Vous recevrez à partir de demain dans vos boîtes aux lettres le courrier à joindre

Mob-SCOT

 

Lattes : Les fouilles sur les hauteurs de la commune sont terminées…A quand les premiers immeubles ?

Les fouilles archéologiques sur les hauteurs de la Lironde à Lattes sont terminées. Les engins sont partis en laissant les tas de terre. Maintenant nous attendons le résultat de ces fouilles. Ces fouilles ont été organisées dans le but de voir si oui ou non, on pouvait construire de nouveaux bâtiments sur les hauteurs de Lattes. Le fameux projet pharaonique de Lattes dont à terme devrait amener plus de 2 000 logements, un projet porté par le maire de Lattes et la Métropole de Montpellier. A ce jour, le projet est toujours bloqué par des recours déposés entr’autre par l’opposant au maire de Lattes, Jean Noël Fourcade. Pour lui il est impensable de faire à cet endroit là une vingtaine d’ immeubles de 7 étages avec au minimum 3 000 véhicules en plus sur une commune qui est déjà largement saturée.

Aussi le futur candidat à la mairie de Lattes, Jean Noël Fourcade a réuni tout son état major pour se faire entendre auprès de la population lattoise. Il est impensable de laisser faire le maire de Lattes avec ses projets d’urbanisation galopante sur toute la commune de Lattes. Et surtout il revendique le fait que le maire de Lattes n’organise aucune réunion publique pour expliquer à la population ce que réellement il veut faire.

Jean Noël Fourcade et son équipe seront sur le marché de Lattes ce matin pour dénoncer tout le schéma de construction galopante que le maire est en train de mettre en place sur la commune de Lattes.

20180605_151703

 

Lattes : Refus de priorité dans l’ex rond point de l’Europe ?? Deux véhicules accidentés

Depuis des mois et des mois voir des années, nous revendiquons le fait qu’il faut modifier l’ex rond point de l’Europe. Il est impossible aujourd’hui de franchir ce point noir sans avoir peur de se faire accrocher le véhicule, ou de se faire klaxonner ou insulter. Les accrochages sont divers, les barrières autour de ce point noir sont tordues voir arrachées pour certaines. Certains feux tricolores se sont retrouvés au sol. Les traces de freins sont nombreuses car bons nombres d’automobilistes ne respectent pas les priorités à droite.

Un fidèle lecteur du Petit Journal de Lattes nous a envoyé une photo avec deux voitures accidentées dans l’ex rond point de l’Europe à Lattes ce vendredi 7 novembre. Il s’agirait selon la photo d’un véhicule de la police municipale de Lattes et une clio. Alors refus de priorité ou pas ? L’enquête le dira.

sans-titre

sans-titre

Gare Sud de France à Montpellier : Un policier hors service tabassé devant sa famille

Selon le site Métropolitain, un policier national en poste dans un commissariat à Paris, qui était hors service dans l’enceinte de la gare SNCF TGV Sud de France, à la Mogère, sur la commune de Lattes a été tabassé mercredi en fin de matinée sous les yeux de sa femme et de leur bébé de 19 mois par deux individus, des voleurs présumés de bagages.

Mercredi vers 11h30, le policier âgé de 29 ans en séjour dans la région et qui attendait tranquillement un train dans la nouvelle gare TGV de Montpellier, en compagnie de son épouse et leur bébé, a remarqué le manège suspect de deux individus autour de leurs bagages. Il leur a alors demandé poliment de s’éloigner.

Les deux inconnus ont refusé et ont proféré des insultes en Arabe. L’un d’eux a alors sorti une pince monseigneur d’un sac de sport et en a porté un coup au policier, qui a décliné sa profession en présentant sa carte professionnelle tricolore de la police nationale, ce qui n’a pas calmé les agresseurs.

Ils ont de nouveau porté des coups au policier, qui a finalement décidé de sortir son arme à feu de service, canon braqué vers le sol, et de mettre son brassard de police à un bras. Lors de cette manœuvre, sa paire de menottes est tombée et a été récupérée par un des agresseurs, qui l’a violemment jetée sur sa tête.

Le voyant esseulé et en danger, sa femme est intervenue pour malmener les deux inconnus surexcités et pour éviter qu’ils continuent de s’acharner sur lui. La gare était pratiquement déserte, mais, un témoin a appelé le 17, le numéro d’urgence de police-secours.

Des agents de la SUGE, la police ferroviaire et des policiers de la brigade régionale des chemins de fer sont rapidement intervenus. À leur vue, les deux suspects ont pris la fuite à pied, avant d’être rejoints, interpellés et placés en garde à  vue au commissariat central. Ils ont déclaré être âgés de 16 et 17 ans, mais des tests osseux ont prouvé qu’ils étaient de jeunes adultes.

Ils sont toujours suivi dans la phase des adultes -jusqu’à 21 ans- comme mineurs étrangers non accompagnés, ayant leur famille au Maroc. Ils sont hébergés depuis ces derniers mois par le Département des Bouches-du-Rhône dans un foyer de Marseille. Ils ont expliqué aux policiers de la sûreté départementale de l’Hérault chargés de l’enquête être venus de Marseille jusqu’à Montpellier en TGV, pour se rendre ensuite par le bus à Nîmes, faute d’une liaison directe Marseille-Nîmes en train.

1614865_3_cc4c_patrouille-de-police-en-2003-a-evry_544d46367f0143f41dde311e5f393698

12345...477


Code Promo |
lastucieux |
Nettoyage Ecologique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertini12
| Le Monde
| ZONĂ LIBERĂ DE MA...