• Accueil
  • > Latt'infos
  • > Lattes : La future maison de la justice ouvre ses portes à Boirargues


Lattes : La future maison de la justice ouvre ses portes à Boirargues

La future Maison de la justice et du droit de Montpellier-sud, qui ouvrira à l’automne prochain, dans le quartier de  Boirargues sur la commune de Lattes prendra ses quartiers dans les locaux somme toute modestes de l’ex-Maison de l’Agglo . Pas de quoi nourrir des fantasmes sur une justice lointaine, inaccessible et hors de portée de l’humble citoyen.

Cette deuxième antenne dans la ville après Celleneuve, et la cinquième dans le département, elle a pour objet d’assurer une présence judiciaire de proximité et de faciliter l’accès aux droits pour tous. Fruit d’un partenariat entre l’institution judiciaire et les collectivités locales, ici la Métropole de Montpellier, qui permet notamment de mutualiser les coûts, la MJD présente en outre la particularité d’être la colocataire bien avisée de la Mission locale jeunes (MLJ).

“L’intérêt est de proposer une structure d’accueil et des conseils juridiques gratuits à destination de tous ceux qui ont besoin d’un  éclairage ou d’être orientés dans le domaine du travail ou de la famille, par exemple, mais qui n’osent pas forcément consulter un avocat”, poursuit Maud Botkin.

Besoin d’en savoir plus sur les procédures de divorce, soucis avec un voisin à propos d’une clôture, problème d’endettement, etc., des professionnels (avocats, notaires, huissiers, protection judiciaire de la jeunesse…) répondent aux questions dans la plus grande confidentialité. Tout comme les associations d’aide aux victimes qui y tiennent des permanences.

http://www.midilibre.fr/2018/05/15/metropole-de-montpellier-la-justice-joue-la-proximite,1671158.php

0 commentaire à “Lattes : La future maison de la justice ouvre ses portes à Boirargues”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



Code Promo |
lastucieux |
Nettoyage Ecologique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertini12
| Le Monde
| ZONĂ LIBERĂ DE MA...