Lattes : Cambriolage en pleine journée dans le quartier de la cougourlude

Selon nos informations, une villa du quartier de la Cougourlude sur la commune de Lattes a été visitée cette semaine en pleine journée. Alors que les occupants étaient partis un laps de temps dans la matinée, à leur retour, ils se sont aperçus qu’une fenêtre à l’arrière de leur villa avait été brisée. Le ou les voleurs ont pris de l’argent liquide, des bijoux et du matériel informatique.

Visiblement le ou les voleurs étaient bien renseignés. Ils n’ont pas hésité à venir en pleine journée.

Cambriolage

Lattes : Réunion publique le mercredi 26 septembre sur les inondations sur la commune

Enfin pourrait on dire, le président du SYBLE (Syndicat du Bassin du Lez) et maire de Lattes Cyril Meunier organise une réunion publique le mercredi 26 septembre à 18h30 à l’espace Lattara de Lattes concernant les inondations sur certains quartiers de la ville de Lattes. Peut-être que votre habitation se situe dans un de ces quartiers.

Certains habitants de la commune de Lattes ont reçu dernièrement un courrier dans leur boîte aux lettres concernant leur habitation qui se trouvait en zone inondable (voir ci dessous)

SYBLE 1

Et dire que nous pensions que la commune était sauvée des eaux. C ‘est en tout cas le message que l’on nous a rabâché pendant des années à l’Agglomération de Montpellier mais pas que, le  maire de la commune de Lattes Cyril Meunier a expliqué aux habitants lors de la campagne aux municipales de 2014 qu’il avait sauvé Lattes des inondations.

fichier pdf carte zones inondables Lattes

Meunier Innondations 4

Meunier Innondations 5

Lattes : Meunier interpelle Saurel au conseil de Métropole sur les gens du voyage

Le maire de Lattes Cyril Meunier a profité du conseil de Métropole de ce jeudi 20 septembre et du dossier 36 à l’ordre du jour (Projet de schéma départemental pour l’accueil et l’habitat des Gens du voyage 2018-2024 ) pour interpeller le président de la Métropole Philippe Saurel sur les occupations illégales des gens du voyage sur la commune de Lattes. Le maire de Lattes en appelle à la responsabilité du préfet et du procureur de la république. Il  a expliqué que sur la commune de Lattes, les mêmes familles de gitans sont présentes 365 jours par an. Le maire de Lattes a parlé des zones commerciales en défendant les commerçants mais aussi les clients. Il a parlé de racket, de vols dans les commerces, il se demande encore comment il n y a pas eu d’incidents notoires avec ces gens là. Il a dit à l’assemblée de la Métropole, qu’on en était arrivé à un point de rupture, et qu’il fallait absolument faire quelque chose parce qu’un jour ça finirait mal.

La commune de Lattes est en règle avec l’Etat, elle possède une aire de grand passage mais les gens du voyage n’y vont pas. Ils préfèrent s’installer dans les zones commerciales de la ville ou sur des terrains publics et privés.

On ne peut que remercier le maire de Lattes d’avoir parlé des occupations illégales des gens du voyage sur la commune, mais cela va changer quoi d’en parler à la Métropole de Montpellier quand on sait que c’est au préfet de prendre des arrêtés préfectoraux d’expulsion. On sent bien que notre maire prépare les futures élections municipales de 2020 et veut démontrer à sa population qu’il se bouge contre les gens du voyage. D’ailleurs en conclusion de cette affaire l’élue en charge du dossier a répondu à monsieur Meunier que la Métropole était là pour gérer les aires de grands passages pas les populations. La messe est dite, fermez le ban.

40001172_1800164263399143_3126368443503214592_n

Zone commerciale du Solis à Lattes

35836915_10216858107428278_3657405870792245248_n

Zone commerciale du Solis à Lattes

Lattes : Où en est-on avec la fibre optique sur la commune ??

Suite à la première conférence nationale des territoires du 17 juillet 2017, qui, pour mémoire, a fixé l’objectif d’un accès au très haut débit pour tous en 2020, le préfet de l’Hérault a fait dresser un état des lieux précis (par la DDTM34, le Conseil départemental et l’opérateur Orange) de la couverture numérique et téléphonique du département.

L’enquête livre plusieurs chiffres cruciaux :
– 80 % des logements héraultais ont un accès à internet au haut débit et 30 % au très haut débit.
– Plus de 20 % des ménages sont déjà raccordables par la fibre optique.
– 27 % du territoire ne bénéficie pas encore d’une couverture de téléphonie mobile suffisante.

Pour la préfecture, cette étude a aussi « pour objectif de permettre de mieux appréhender les enjeux du déploiement de cette technologie, déterminante pour le futur du développement économique et social des territoires ». Le représentant de l’État rappelle que le Conseil départemental, en lien avec l’ARCEP et l’opérateur de fibre optique Covage, a voté un projet ambitieux : dépasser les exigences nationales en permettant à 100% des habitants de l’Hérault de bénéficier du très haut débit grâce à la fibre optique d’ici 2022.

Le projet mis en place par le Département prévoit en effet la pose de plus de 8 100 km de fibre optique, soit la distance entre Paris et Pékin, et 258 000 prises installées. « En 5 ans, jusqu’en 2022, 286 communes seront raccordées… Cet important chantier va équiper environ 15 000 foyers pour 2018, puis 60 000 par an de 2019 à 2022. COVAGE prend à sa charge plus de 90% de l’investissement global, soit 350 M€ », précise Kleber Mesquida, le président du Conseil départemental. « Avec le déploiement du numérique, qui constitue la nouvelle infrastructure du 21ème siècle, l’objectif est bien de réduire la fracture territoriale en donnant accès à tous à cette technologie », complète la préfecture.

– L’enquête est consultable sur le site internet des services de l’État : http://www.herault.gouv.fr// (rubriques : publication/documentation/l’aménagement numérique dans l’Hérault).

Sur la commune de Lattes, est ce que certains d’entre vous ont la fibre ? Et dans quel quartier ? Et avec quel opérateur ? Cela pourrait servir d’avoir toutes ces informations pour les habitants de la commune.

schema-fibre-optique

Lattes : Les trains de marchandises passeront par la commune…Bonjour le bruit !!

Selon le site Métropolitain, les trains de marchandises ne passent plus désormais par la gare SNCF Saint-Roch, dans le centre ville de Montpellier, mais par le nord de la commune de Lattes. Contournement ferroviaire Nîmes-Montpellier et future ligne LGV Montpellier-Perpignan obligent.

Ce passage renforcé des trains de fret provoque toutefois des nuisances pour les riverains de la ligne ferroviaire. Le maire de Lattes, Cyril Meunier en est conscient et a évoqué le problème lors d’un récent conseil de la Métropole de Montpellier : « Ces murs anti-bruits qui nous ont été installés sur la commune de Lattes, sur la totalité du tracé ne sont pas satisfaisants, quant aux trains de marchandises certes, mais ils le seront sûrement par rapport aux TGV ».

Du coup, Cyril Meunier a demandé à la Métropole de Montpellier de lancer des études concernant les décibels des trains de marchandises pour les habitants  de Maurin et de Boirargues. Et de renforcer éventuellement la pose d’écrans anti-bruit ferroviaires.

Ben voilà il fallait s’y attendre, les trains, bonjour le bruit. Après le dédoublement de l’autoroute A9 et son flot de véhicules qui passent aussi dans Lattes maintenant nous avons droit aux trains de marchandises. Nous avons de la chance, toutes les nuisances sont pour la commune de Lattes.

Paye t-on encore la guéguerre Saurel Meunier ??

10690_une

Lattes : Le maire aura droit à la protection fonctionnelle suite à son dépôt de plainte

Lors du conseil municipal de ce mardi 18 septembre, le 1er adjoint de la commune de Lattes Francis Andreu a demandé aux élus de se pencher sur un problème rencontré par le maire de Lattes pendant la fête annuelle de la commune en août 2018. Ce dernier aurait subi des propos diffamatoires sur le réseau social Facebook, sur la page de la mairie de Lattes. Des propos qui depuis ont été supprimés par la mairie. Pour en connaître la teneur, cliquez sur le lien ci après (affaire numéro 6) https://www.aimonslattes.com/wp-content/uploads/2018/09/CM-du-18-09-2018.pdf

Dans ce cadre là bien précis, le maire de Lattes a sollicité le bénéfice de la protection fonctionnelle pour ces propos à caractère diffamatoire. Considérant que les propos tenus représentent sans nul doute un délit de diffamation publique envers un citoyen chargé d’un mandat public, qu’ils visent explicitement monsieur Cyril Meunier, dans ses fonctions de maire de Lattes et qu’ils portent indéniablement atteinte à son honneur, la commune souhaite accorder à monsieur le maire le bénéfice de la protection fonctionnelle c’est à dire  payer l’ensemble des frais d’avocats.

Dans le même temps son opposant Jean Noël Fourcade a tenu à préciser que sur cette même page Facebook, il avait lui aussi été diffamé mais qu’a aucun moment cela n’apparaissait sur les commentaires mis en ligne dans ce dossier. Il a demandé lui aussi à bénéficier de cette protection fonctionnelle en tant qu’élu de la commune, même s’il est dans l’opposition. Le 1er adjoint lui a répondu qu’il fallait pour cela qu’il dépose plainte contre la personne identifiée et que cela ferait l’objet d’un prochain dossier au conseil municipal. Affaire à suivre…

prog3952948

C.Meunier aura droit à la protection fonctionnelle

Maurin : Des bruits sourds sur l’avenue principale …Et un énorme trou dans le rond point

Les bruits sourds que vous entendez à Maurin sur la commune de Lattes depuis ce lundi matin proviennent d’une pelle mécanique qui casse du béton au niveau des nouvelles résidences du Forum sur l’avenue principale de Maurin. A l’aide d’un marteau piqueur le béton est pulvérisé.

Dans un autre domaine des travaux ont débuté à la sortie du rond point de cette nouvelle construction, un trou énorme a été creusé depuis ce lundi matin. On ignore aujourd’hui à quoi va t-il servir ? Certainement pour faire des raccords entre les nouvelles résidences et un réseau sur le quartier. A moins qu’il ne s’agisse de la fibre optique ? Tout le monde en parle sur Lattes mais personne ne voit rien arriver. Mais pour l’heure nous ne connaissons pas la nature de ces travaux qui se trouve rue des robiniers à la sortie du rond point de Courtoujours.

IMG_20180917_145258

 

Lattes : L’heure de la rentrée a sonné pour les élus de la commune…Au programme du conseil municipal de ce soir …il y a du lourd

Les vacances sont terminées aussi pour les élus de la commune de Lattes. L’heure de la rentrée a sonné. Le prochain conseil municipal s’annonce chargé à en croire les dossiers. Ce conseil municipal aura lieu le mardi 18 septembre à 18h. Pour  connaitre le détail des dossiers, il suffit de cliquer sur le lien ci après : https://www.aimonslattes.com/conseil-municipal-du-18-septembre-2018/

Dans les grandes lignes, une action en justice a été déposée par le maire de Lattes contre les dégradations au complexe sportif de courtoujours à Maurin suite à l’invasion cet été des gens du voyage sur le terrain de foot (voir photos ci dessous). Une plainte a été déposée par le maire de Lattes contre une habitante de la commune pour diffamation pendant la fête de Lattes, il est demandé aux élus du conseil municipal d’approuver la demande de protection fonctionnelle au maire de Lattes et que la commune prenne en charge les frais d’avocats du maire de Lattes.

La création de salles multi activités dans le nouveau forum à Maurin sur une surface plancher de 700 m2, le montant total des travaux s’élèvent à 691 000 euros TTC. Le reversement à la Métropole de Montpellier du solde de la participation de la société Hélénis dans le cadre de la PUP de la roselière soit 65 607 euros.

Le maire doit se déplacer à Paris pour assister les 1er et 2 octobre prochains, au conseil national des centres commerciaux, aussi afin de payer les frais de restaurations, de nuitée et de transports, il est demandé aux élus du conseil municipal de valider cette décision. Et enfin le plus gros dossier du conseil municipal concerne les finances de la commune, ce dossier sera traité en dernier mardi soir.

3799

vitres cassées au club de tennis de Maurin

IMG_6806 - Copie

Occupation des gens du voyage sur le terrain de foot de Maurin

22538877_1640294279378148_1500008566641227599_o

grillage découpé à la tenaille au tennis club de Maurin

 

 

Lattes : La station d’épuration Maéra ne polluerait pas…

Au large des côtes de Palavas, on s’active. vendredi dernier, c’était jour de prélèvements. Comme trois autres fois dans l’année, la société Creocean, bureau d’études spécialisé en environnement marin et océanographie, va collecter de l’eau, en profondeur et en surface, autour de sept stations plus ou moins proches de l’émissaire. À 30 m de profondeur et à 11 km en mer, celui-ci rejette les eaux gérées par la station d’épuration Maera, station de traitement des eaux usées de la Métropole qui se trouve sur la commune de Lattes.

Sous l’œil de la vice-présidente de Montpellier 3M, déléguée à l’eau et à l’assainissement, Jackie Galabrun-Boulbes, dont la présence marquait la volonté de l’institution d’une transparence sur les actions menées au large des plages, sondes et bouteilles ont fait le plein d’informations durant trois heures.

« Nous suivons le projet depuis le tout début, en 2003, où nous avons fait un état initial de la zone avant tout rejet, rappelle Sébastien Thorin, docteur en écologie marine chez Creocean. On mène dix à douze campagnes par an, avec des prélèvements variés. »

Si les échantillons d’eau serviront à analyser différents paramètres physico-chimiques et bactériologiques, un suivi du milieu marin est aussi intégré. L’évolution des herbiers de Posidonie, considérés comme l’écosystème pivot de l’ensemble des espaces littoraux méditerranéens, est surveillée de près. Chaque année, des poissons sont aussi pêchés à des fins d’analyses, pour évaluer la bioaccumulation de certaines substances et mesurer le risque sanitaire.

« Nous mettons également des moules pendant trois mois dans des pochons pour ensuite les contrôler. Elles ont la particularité de filtrer l’eau et peuvent donc signaler la présence de bactéries et substances chimiques », explique Sébastien Thorin. Depuis que la surveillance est menée, aucun impact n’a été relevé, à part directement sur la zone de rejet : « Mais les bactéries qui arrivent, par exemple, ne peuvent vivre dans le milieu marin et disparaissent », poursuit le spécialiste.

Quant aux problèmes de pollution dénoncés près des côtes, en dehors du cas des épisodes pluvieux, « il y a peu de chances que cela vienne de la station, puisqu’on a du mal à trouver des contaminants, avance Sébastien Thorin. Personnellement, je pense plus à du déballastage sauvage de gros bateaux… » (source midi libre)

maera-bien-loin-des-resultats-attendus-en-terme-olfactifs_314835_510x255

 

 

Lattes : Des poubelles jetées un peu partout …Les gens ne respectent plus rien

Certains commerçants et habitants de la place Jacques d’Aragon de Lattes  sont exaspérés, ils ne comprennent pas l’incivisme de certaines personnes à l’égard de la propreté sur la commune. Certaines personnes n’hésitent plus à déposer leurs poubelles dans la rue.

Est ce si difficile de déposer ces ordures dans un container ou de les laisser chez soi ?

41944098_267936143841299_7174124143569272832_n

42157355_1896819587294596_5087178815520636928_n

12345...457


Code Promo |
lastucieux |
Nettoyage Ecologique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | robertini12
| Le Monde
| ZONĂ LIBERĂ DE MA...